Bruno Pinchard

Created with Sketch.

Bruno Pinchard

« La Franc-maçonnerie est-elle une science maudite ? »

Mardi, 2 février 2021 à 19h30

Bruno Pinchard est professeur émérite à l’Université de Lyon. Il a cherché dans l’humanisme d’abord latin, puis italien une voie pour la renaissance de la métaphysique, valorisant le rapport avec la poésie et l’histoire. Il s’est intéressé à l’oeuvre du philosophe napolitain Giambattista Vico (1668-1744), qu’il a rapportée aux mathématiques de René Thom dans une commune réhabilitation de l’idée de forme (La Raison dédoublée, 1992). Il a repris alors la tradition française de l’étude de Dante (Le Bûcher de Béatrice, 1996) et en a tiré une confrontation avec Mallarmé autour de l’idée d’un Livre universel et primordial (Méditations mythologiques, 2002). Cette première traversée ne l’a pas séparé des crises de ce temps. Il a écrit sur Hegel (Métaphysique de la destruction, 2012), puis sur Marx (Marx à rebours, 2015), les confrontant l’un après l’autre, et l’un par l’autre, à des expériences de destruction caractéristiques de l’ultime modernité. Il a cherché à déchiffrer dans le rapport entre la terre et la mer, au temps de la montée des eaux, l’idée la plus expressive d’un temps voué aux cataclysmes (Hespérie, contribution virgilienne à une politique occidentale). Il se consacre aujourd’hui à une traduction annotée des Oeuvres complètes de Dante. Il préside la Société dantesque de France et dirige la revue Études dantesques. Il est directeur aux éditions Kimé de la collection Transhumanisme.

Bruno Pinchard a été initié à Paris la GLNF en 1999 dans une loge qui avait rassemblé plusieurs grands esprits de cette obédience. Il est aujourd’hui, sous le mandat du TRGM Jean-Pierre Rollet, Grand Orateur de la GLNF.

“Commencer une exploration des champs d’intérêt et d’étude de la Franc-Maçonnerie un 2 février, jour de la naissance de Pantagruel où l’on fête la Saint Blaise, patron des Maçons, voilà un signe qu’il faut saisir au vol. Nous traverserons, au cours de ce parcours qui nous conduira au seuil de l’été, quelques enseignements de Rabelais, nous lirons les Constitutions d’Anderson dans la perspective des archives médiévales de la Maçonnerie spéculative et nous tenterons de nous donner une idée claire de l’avenir de la Maçonnerie à partir de divers témoignages, parmi lesquels les observations de Joseph de Maistre sur la Réforme templière. Alors, il sera temps de se demander si la Franc-Maçonnerie est, oui ou non, une “science maudite”, reprenant cette formule troublante à l’ouvrage de Stanislas de Guaïta, Essais sur les sciences maudites datant de1890...” BP

assignment_turned_in Inscriptions
Aucun formulaire d'inscription n'est sélectionné.
Veuillez vous connecter pour voir cette page.
Veuillez vous connecter pour voir cette page.
Veuillez vous connecter pour voir cette page.