Pierre Mollier – Histoire du Rite Ecossais Ancien et Accepté, état actuel de la recherche

Created with Sketch.

Pierre Mollier – Histoire du Rite Ecossais Ancien et Accepté, état actuel de la recherche

« Coincée sur un bout d’île en pleine révolution, à plus de 7000 kilomètres de la Métropole, l’ancienne maçonnerie d’York de Saint-Domingue ne rassembla que quelques loges. Apparue en 1790, elle cesse probablement ses travaux mi-1803, quand la situation des Français devient intenable un peu avant la proclamation d’Haïti.

Pourtant, elle a eu une influence déterminante sur notre histoire maçonnique. En effet, pour la première fois, des Français découvrent et pratiquent un autre type de cérémonie pour les trois premiers grades : le rituel des Antients. La fin de la présence française à Saint-Domingue entraîne sa disparition. Mais, à Paris, en 1804, quelques survivants de l’aventure déposent une partie de leur héritage au sein du Rite Écossais Ancien et Accepté. Ainsi la maçonnerie des Antients de Saint- Domingue est-elle une source majeure de l’une des grandes traditions maçonniques françaises. » P.M.

Le rite des Antients en France ; l’ancienne maçonnerie d’York à Saint-Domingue, une source oubliée du REAA

Posté le 30 mars 2021
197 vues

Nous vous recommandons

Page 6 de 6

Laisser un commentaire